Le prix du choix des grand-mères

A première vue, un jury de grand-mères pour une compétition de startups peut donner l’impression qu’il faut simplifier son pitch pour que même une grand-mère puisse comprendre votre offre.

Détrompez-vous ! Cette hypothèse est totalement fausse. Nos célèbres juges grand-mères sont les chouchous du Startupfest. Elles détiennent un bilan impeccable et elles ne supportent pas les bêtises.

Vous les connaissez peut-être comme les juges qui ont choisi Onavo, l’entreprise qui a ensuite été rachetée par Facebook pour plus de 150 millions de dollars, comme grand gagnant du prix des grands-mères en 2013. Et elles continuent à identifier des startups étonnantes : en 2019, ce jury a entendu plus d’une centaine de pitchs en seulement 36 heures !

L’un des concours de pitchs les plus populaires du Startupfest, d’innombrables entrepreneurs font la file chaque été pour présenter leur projet aux grand-mères et ce, avec raison. Ces dames peuvent reconnaître une bonne (ou une mauvaise) idée à des kilomètres et n’hésitent pas à dire ce qu’elles pensent.

Le gagnant du prix des grands-mères (non monétaire) ne repartira peut-être pas avec de nouvelles richesses, mais il emportera une mine de bons conseils. Rejoignez donc les juges grand-mères sur la scène principale pour tester votre entreprise et votre pitch.

Les critères d’admissibilité

Ce prix est accessible à toutes les startups inscrites et présentes à l’événement. Il n’y a pas de procédure de candidature, pas de formulaire à remplir et pas de vidéo à soumettre. Tout ce que vous devez faire est de vous inscrire et d’assister au Startupfest, et de préparer un pitch à présenter à nos illustres juges grand-mères.

Le déroulement

Faites votre pitch sur la scène principale pendant les après-midi du 13 et 14 juillet, lors des concours de pitchs ouverts. Les startups peuvent présenter dans la langue de leur choix, mais étant donné que le Sartupfest attire des investisseurs de tout le pays et d’ailleurs, sachez que certains de nos juges ne parlent qu’anglais.

Rencontrez les juges grand-mères de cette année :

Doreen Croll

Doreen Rouse Croll est née en Angleterre. Elle est titulaire d’un diplôme d’honneur en zoologie avec spécialisation en parasitologie de l’Imperial College de l’Université de Londres et d’un diplôme en éducation de McGill. Avant de prendre sa retraite, Doreen a enseigné en Angleterre, en Californie et à Montréal.

Ses deux plus grandes réalisations sont ici, au Startupfest !

Sonia Hazan

Née au Caire, en Égypte, Sonia a obtenu un baccalauréat en psychologie de l’Université Concordia et une maîtrise en relations industrielles de l’Université de Montréal. Pendant des années, elle a possédé et exploité une entreprise d’événements spéciaux à Montréal.

Dans ses temps libres, Sonia aime jouer au bridge, faire des mots croisés et nager. Sonia est une fière grand-mère de cinq petits-enfants !

Merle Finkelstein

Dotée de plus de 30 ans d’expérience en enseignement, Merle a obtenu un diplôme en éducation spécialisée à McGill et un doctorat en tant que Bubby (terme juif signifiant grand-mère). Merle est la mère de trois enfants remarquables et la grand-mère de deux petites-filles. Après avoir élevé un jeune entrepreneur très ambitieux comme Harley (COO de Shopify), elle a dû jouer le rôle d’adjointe administrative, de gestionnaire d’entreprise et de coach. Merle aime maintenant voyager et passer du temps avec sa famille. Après avoir vaincu deux fois le cancer du sein, sa devise est la suivante : « Life is short, laughter is sweeter ».

Jane Guest

Jane Guest est trilingue (anglais, français, tchèque), passionnée de sport (tennis, golf, randonnée, ski et yoga), amoureuse des animaux et de la nature, voyageuse du monde, bénévole, organisatrice de levées de fonds, épouse depuis 50 ans, mère de deux enfants et grand-mère de trois petits-enfants.

Son sens des affaires dans le domaine de la vente et du marketing, son esprit entrepreneurial, son militantisme dans les affaires municipales et son mandat de quatre ans en tant que maire de Senneville lui confèrent de perspectives précieuses et des compétences organisationnelles et humaines.

Sa détermination l’a menée au sommet du Kilimandjaro en 2018 et depuis, elle a survécu à un arrêt cardiaque et à un cancer du poumon. Elle est résiliente et persévérante.

Elle adore sa retraite et la liberté qu’elle a de s’adonner à sa nouvelle passion : l’aquarelle.

Louise Hébert Lalonde

La carrière en affaires de Louise s’est étendue sur plus de 25 ans dans le secteur de l’automobile de détail. Elle est diplômée de HEC Montréal avec une maîtrise en finance.

Louise est actuellement active dans le domaine de la philanthropie, et est membre de GROW, un cercle de donateurs féminins. GROW est une communauté pancanadienne de femmes qui combinent leurs dons individuels pour aider les femmes et les filles à devenir socialement et économiquement autonomes.

Elle préside le conseil d’administration de la Fondation de l’hôpital Mont-Sinaï à Montréal et est la très fière grand-mère de sept petits-enfants et d’une arrière-petite-fille.