Le prix d’investissement de 100 000 $ : Best of the Fest

Le prix d’investissement de 100 000 $ du Best of the Fest a toujours été le prix le plus convoité du Startupfest, où des dizaines de fondateurs s’affrontent en direct sur scène. Nous réunissons une équipe fantastique d’investisseurs providentiels et chacun d’entre eux présélectionne une startup parmi les participants. Ces finalistes s’affrontent ensuite pour déterminer qui sera couronné le « Best of the Fest » et repartira non seulement avec un investissement de 100 000 $, mais aussi avec un accès à un réseau d’investisseurs et, bien sûr, le trophée du Best of the Fest.

Le Best of the Fest est loin d’être la seule compétition de pitch à laquelle les startups participantes peuvent se présenter. Nous avons annoncé deux prix d’investissement de 100 000 $ supplémentaires :

Découvrez tous les prix et opportunités offerts aux fondateurs lors du Startupfest, ici !

Les critères d’admissibilité

Ce prix est accessible à toutes les startups inscrites et présentes à l’événement. Il n’y a pas de procédure de candidature, pas de formulaire à remplir et pas de vidéo à soumettre. Tout ce que vous devez faire est de vous inscrire et d’assister au Startupfest, et de préparer un pitch à présenter à nos illustres juges investisseurs.

Le déroulement

Les startups ont jusqu’à 15h, le jeudi 14 juillet (soit la deuxième journée du Startupfest) pour faire leur pitch pour le prix d’investissement de 100 000 $ du Best of the Fest. Les startups peuvent présenter dans la langue de leur choix, mais étant donné que le Sartupfest attire des investisseurs de tout le pays et d’ailleurs, sachez que certains de nos juges ne parlent qu’anglais.

Comment faire son pitch ?

Votre objectif au cours des deux premiers jours de l’événement est donc de convaincre au moins un des juges de présélectionner votre startup :

  • Nous avons réservé des tranches de temps sur notre scène le mercredi et jeudi après-midi pour des séances de pitch libres. Vous aurez 1 minute pour présenter votre projet et jusqu’à 2 minutes pour répondre aux questions des juges s’ils en ont.
  • Les juges seront également présents dans le Village de tentes, ce qui vous donnera une autre occasion de vous présenter devant un autre groupe de juges. Assurez-vous donc de monter sur scène et de visiter le Village pour être entendu par le plus grand nombre de juges possible. Il suffit du vote d’un seul juge pour passer à la prochaine manche !
  • Les juges investisseurs porteront un identifiant de juge investisseur avec une lanière verte pour que vous puissiez les identifier facilement. Évitez de faire des pitchs dans les toilettes, mais sinon, lancez-vous !

Et ensuite ?

Les pitchs se terminent à 15h précises le jeudi 14 juillet, après quoi les juges commenceront à délibérer :

  • Chaque juge sélectionnera une startup pour passer passer à la prochaine manche.
  • À 16h30, les startups présélectionnées monteront sur la scène pour présenter leur pitch d’ascenseur d’une minute.
  • À 17h, les juges investisseurs rencontreront les startups présélectionnées en privé pour leur poser des questions supplémentaires. C’est l’occasion de demander des modifications à nos conditions d’investissement standards (voir la section sur les détails du prix ci-dessous).
  • À 19h, les cinq finalistes seront choisis et informés de leur sélection.

Vendredi, jour de diligence raisonnable

Pendant l’après-midi du vendredi 15 juillet, les cinq startups finalistes seront soumises à un processus de diligence raisonnable abrégé au cours duquel des experts invités et notre panel de juges investisseurs les interrogeront sur les thèmes essentiels suivants :

  1. Produit et technologie : Qu’est-ce que vous créez et grâce à quelles technologies ?
  2. Ventes et marketing : Comment attirez-vous l’attention et modifiez-vous le comportement du marché ?
  3. Finances : Comment êtes-vous financé et comment cela va-t-il contribuer à votre croissance ?
  4. Systèmes juridiques et opérationnels : Comment votre structure soutient-elle les nouvelles embauches, les modifications de votre plan d’affaires et, en fin de compte, votre croissance ?
  5. Équipe, culture et leadership : Pourquoi ce groupe est-il le plus apte à concrétiser la vision et à développer le produit sur le marché ?

Le gagnant du prix d’investissement de 100 000 $ du Best of the Fest sera sélectionné et annoncé le vendredi 15 juillet lors de la cérémonie de clôture.

Les détails du prix

Il s’agit d’un prix d’investissement avec un maximum de 10 anges investisseurs. Nous basons nos conditions initiales sur un billet à ordre convertible (voir le contrat de prêt convertible standard ici). La startup gagnante signera le billet à ordre convertible avec chacun des investisseurs individuellement. Notez que les investisseurs sont prêts à créer une fiducie de vote si et quand une conversion en actions a lieu.

La startup gagnante recevra également un accès gratuit aux services juridiques de Fasken et pourra choisir de s’inscrire au programme ViaFasken pour bénéficier d’un an de soutien juridique.

Vous pensez que ces termes ne devraient pas s’appliquer à vous ? Vous voulez les modifier ? Nous pouvons en discuter. Bien que nous adoptions les accords standards de l’industrie par souci de simplicité, les juges sont disposés à discuter des conditions alternatives proposées par les startups présélectionnées lors de leur réunion du jeudi 14 juillet à 17h, soit pendant la séance privée de questions-réponses.

Rencontrez les juges

Heather Adelson

Mme Adelson investit dans des entreprises en croissance depuis 30 ans. Avec plus de 15 investissements providentiels au cours des 8 dernières années, ainsi que des investissements dans de nombreux fonds et fonds de fonds, les contributions de Mme Adelson à la communauté startup ont concerné presque tous les secteurs de l’écosystème startup du Québec. Diplômée en commerce de l’Université McGill, Mme Adelson transmet ses compétences en finance, en stratégie et en éléments comportementaux des affaires dans chaque transaction qu’elle explore. Sa capacité à identifier les facteurs critiques de succès et les obstacles l’ont conduite à une carrière riche en opportunités d’investissement intéressantes et en relations d’affaires durables.

En tant qu’« étudiante en investissement », elle se tient au courant des derniers développements des affaires et de la technologie, affine ses compétences analytiques et peaufine son scepticisme professionnel en assistant à des conférences professionnelles, en examinant des plans d’affaires et en communiquant avec divers conseillers professionnels. Elle est une membre active de plusieurs conseils d’administration tant d’entreprises à but lucratif qu’à but non lucratif.

Mme Adelson est très impliquée dans des projets philanthropiques, un domaine qui lui tient à cœur. Elle cherche toujours des occasions d’utiliser ses compétences et ses relations pour amplifier les efforts d’organisations à vocation sociale. Mme Adelson a été récompensée pour ces efforts en recevant plusieurs prix soulignant ses contributions inestimables à la société.

Ian Jeffrey

Entrepreneur ayant plus de 20 ans d’expérience dans le lancement et l’expansion d’entreprises à Montréal et dans la Silicon Valley, Ian a grandi en observant son père, conseiller en assurances, et a compris très tôt le pouvoir que ces produits pouvaient avoir sur la vie des gens. Il n’a jamais pensé qu’il se lancerait en assurances, mais aujourd’hui, père de deux jeunes garçons, il est motivé par la volonté d’avoir un impact positif sur la vie des gens.

Ian était auparavant vice-président du marketing produit chez PasswordBox et a assumé le rôle de directeur général après l’acquisition par Intel. Il a joué un rôle clé dans le lancement de plusieurs startups et a cofondé FounderFuel, le principal accélérateur de startups au Canada, ainsi que MTLinTech, la voix de la communauté de startups de Montréal.

Bertrand Nepveu

Bertrand Nepveu a l’entrepreneuriat dans le sang comme son grand-père Ernest qui a fondé LAVO, fabricant de la marque d’eau de Javel La Parisienne. Passionné de jeux vidéos et de gadgets, il fonde Vrvana en 2005 afin de jouer à ses jeux favoris sur Xbox en réalité virtuelle. Après plusieurs décisions clés, comme de combiner la réalité augmentée à la réalité virtuelle, de transformer un modèle B2C en B2B et de se servir des mains comme contrôleurs, le Totem gagne le prestigieux prix Best in Show de Tom’s Hardware au CES 2017. C’est alors que son équipe et lui déménagent en Californie pour poursuivre l’aventure chez Apple. Après presque 3ans, il revient à Montréal et cofonde Triptyq Capital afin de soutenir la nouvelle génération d’entrepreneurs dans les industries créatives 4.0. Bertrand est titulaire d’un baccalauréat en génie informatique de l’Université de Sherbrooke et d’un MBA de HEC Montréal.

Cary Goldwax

Juge de longue date du festival, Cary travaille depuis plus de 25 ans à faire passer les entreprises au niveau supérieur en tant qu’investisseur providentiel, cadre supérieur expérimenté, membre actif de conseils d’administration et mentor pour des programmes d’accélération.

Après avoir cofondé et mené à bien la sortie de Coradiant, une société spécialisée dans l’APM Web, il a géré plusieurs entreprises et sorties prospères. Actuellement, il contribue au développement de technologies de pointe en matière d’IA et de caméras en nuage en tant que dirigeant principal des opérations de IONODES. Il a à son actif plus de 300 millions de dollars en sorties et est un fervent partisan du renforcement de la scène technologique canadienne à l’échelle mondiale.

Anne Martel

Anne Martel

Anne Martel est une entrepreneure en série, co-fondatrice et Cheffe de l’Administration d’Element AI (acquis par ServiceNow). Elle était responsable de la vision, de la conception, de la mise en oeuvre et de l’amélioration continue des groupes opérationnels de la compagnie, à savoir les finances, ressources humaines, l’image de marque, le marketing, les affaires publiques et gouvernementales, et les fonctions juridiques. Avant de fonder Element AI, elle dirigeait une entreprise spécialisée dans la fabrication et la distributions d’équipements médicaux, compagnie qu’elle a vendu avec succès en 2014.

Elle est titulaire d’un MBA de la Kellogg School of Management (Northwestern University) et de diplômes en beaux-arts et finances de l’Université Concordia.

Elle est passionnée d’art et de philanthropie, et est également impliquée dans la communauté florissante des entrepreneurs de Montréal en tant que porte-parole, ange investisseur, et membre du conseil d’administration de la Fondation OSMO, un organisme à but non lucratif créé en 2009 pour aider à développer la communauté des jeunes entreprises locales. De plus, elle siège sur les CA de l’Universté de Montréal et de la Fondation du Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Gary Pudles

Gary A. Pudles est un « entrepreneur en série » qui s’efforce d’aider les organisations à mieux exécuter et à devenir plus rentables tout en s’amusant. Il est le fondateur et le PDG d’AnswerNet, et le cofondateur de TextGen, SA Billing, Splendtastic et Subout. Il a remporté le prix des sociétés les mieux gérées de SmartCEO et le prestigieux prix de l’entrepreneur de l’année d’Ernst and Young pour les fournisseurs de services aux entreprises. Il a également hissé AnswerNet au 21e rang de la liste Inc. 500. Il enseigne l’entrepreneuriat à la Wharton School of Business de l’Université de Pennsylvanie et participe régulièrement au Startup Camp et au Startupfest. La philosophie de Pudles est que chaque projet auquel il participe doit avoir pour but d’aider les entreprises à gérer leurs affaires de manière plus efficace et plus rentable. Toutefois, cela doit se faire en fonction de leur style unique, non pas en les forçant à suivre un modèle prédéterminé, mais en reproduisant des processus éprouvés et en y ajoutant une touche personnalisée propre à leurs besoins.

Josh Felker

Josh est le fondateur et associé directeur de BoxOne Ventures, une société de gestion d’actifs dont les activités de capital-risque sont axées sur les entreprises en phase de démarrage dans plusieurs secteurs, notamment les fintech, l’apprentissage automatique et l’IA, la biologie synthétique et les biotechnologies, la cryptofinance et la finance décentralisée. Avant BoxOne, Josh Felker était le cofondateur de la société de trading pour compte propre Vigilant Global, basée à Montréal. Leader dans les domaines du trading les plus sensibles à la latence et les plus axés sur la technologie, Vigilant a été l’un des premiers pionniers de l’utilisation des FPGA et des technologies de communication sans fil sur les marchés financiers. Vigilant a été rachetée par la société de trading propriétaire DRW Trading en 2012. En tant qu’associé de DRW, Josh a contribué à la supervision d’une société de trading mondiale très diversifiée, couvrant les opérations d’approvisionnement en liquidités, la prise de risque/le trading directionnel, l’immobilier, l’investissement à risque ainsi que le trading de crypto-monnaies. Josh est titulaire d’un diplôme en génétique de l’université Western et est père de trois enfants.

Jeremy Edberg

Jeremy est un ange investisseur et conseiller pour divers incubateurs et startups, ainsi que le fondateur de Task.bot, une entreprise opérant entièrement en télétravail. Il a été l’ingénieur de fiabilité fondateur de Netflix et, avant cela, il a dirigé les opérations de Reddit en tant que premier ingénieur embauché. Jeremy a également édité techniquement le très acclamé AWS for Dummies.

Il est un orateur réputé dans les domaines de l’informatique sans serveur, de l’informatique distribuée, de la disponibilité, de la croissance rapide et de l’informatique en nuage. Il est titulaire d’un diplôme en sciences cognitives de l’université de Berkeley.

Jeff Hart

Jeff est diplômé de la Wharton School of Business. Entrepreneur en série, il a commencé à livrer des journaux à 12 ans et à 16 ans, il a lancé sa première entreprise de filmage de maisons pour l’assurance, qui a fait la une de la section des affaires du journal The Montreal Gazette. Après l’université, Jeff a travaillé chez Hartco (TSX:HTC) pendant une période où les ventes ont augmenté de 200 millions de dollars à plus de 750 millions de dollars. Jeff a cofondé Victoria Park en 2008 et en est actuellement l’associé directeur. Victoria Park a été sélectionné comme le meilleur médispa au Canada en 2016 et est maintenant à 19 emplacements et en croissance à l’échelle nationale.

Jeff a complété le Ironman et travaille avec plusieurs organisations charitables. L’environnement est devenu sa priorité en regardant Une vérité qui dérange en 2006 et en comprenant que tous nos efforts pour rendre le monde meilleur seraient vains si nous ne protégions pas le monde lui-même. Il a contribué au lancement des activités de la Fondation David Suzuki au Québec en 2008 et, en 2021, il a travaillé à la création du Prix Solutions Climatiques de le FNJ, destiné à soutenir la recherche de pointe pour résoudre la crise climatique.

Anouk Robillard

Anouk a plus de 25 ans d’expérience en matière d’aide à la croissance stratégique des entreprises. Dans le secteur, elle est considérée comme une catalyseuse de croissance impliquée dans la stratégie, le développement des affaires, l’innovation de produit, les nouveaux marchés, les nouveaux modèles d’affaires, les fusions et acquisitions, les partenariats stratégiques et la transformation numérique.

Elle a débuté sa carrière dans les banques d’investissement (au Canada et en Europe), puis a rejoint Aeroplan/Aimia, Accenture et BDC. Elle a un intérêt et des connaissances particulières pour chaque secteur Xtech, principalement la fintech, la healthtech, la cleantech, l’IdO et l’IA. Elle est également ange investisseuse depuis 2019 et siège au sein de conseils d’administration de plusieurs PME. Elle soutien les entrepreneurs au niveau de la stratégie (vision de croissance), des opérations (mise en œuvre) et du modèle d’affaires.

Juges honoraires

Steven Abrams

Steven Abrams est associé, Fonds TI, et Fonds pour les femmes en technologie à BDC Capital. Il est entré au service de BDC en 2001 après avoir travaillé dans les services bancaires d’investissement à ScotiaMcLeod pendant près de neuf ans et comme directeur financier d’une agence de publicité en ligne pendant deux ans.

En tant que directeur, Financement d’entreprise chez ScotiaMcLeod, il a participé à un grand nombre de premiers appels publics à l’épargne, de privatisations, de mandats de services-conseils en fusions et acquisitions et de financements par actions et par emprunt pour des entreprises de divers secteurs d’activité, y compris la technologie, les transports et les télécommunications. Il a auparavant travaillé pour Diesel Marketing (maintenant Sid Lee), où il a mobilisé du capital de risque dans le cadre d’une première ronde d’investissement, a procédé à trois acquisitions et à deux démarrages et a contribué à l’essor de l’entreprise, qui est passée de 15 à 145 employés. Il a commencé sa carrière en tant que programmeur informatique.

En poste à Montréal, Steven travaille avec des entreprises du portefeuille de BDC partout au Canada. Il est administrateur ou observateur auprès de plusieurs de ces entreprises. Il est aussi membre fondateur de C100, un réseau d’entrepreneurs canadiens spécialisés dans les domaines du capital de risque et de la technologie à Silicon Valley.

Steven possède une maîtrise en administration des affaires (MBA) en finances de l’Université Cornell et un baccalauréat ès sciences en mathématiques et informatique de l’Université McGill.

Sophie McCormack

Sophie McCormack est directrice générale à la Banque Nationale du Canada. Elle se concentre sur la prestation de solutions de capital privé aux entreprises clientes de la banque. Dans le cadre de son rôle, Sophie conseille des entreprises privées et publiques de tous les secteurs sur la levée de capitaux par le biais de placements privés.

Sophie a plus de 14 ans d’expérience dans le domaine de la banque d’investissement, où elle conseille des sociétés et des commanditaires financiers sur l’accès aux marchés publics et aux marchés des capitaux privés dans un large éventail de secteurs. Elle possède une grande expérience en ce qui concerne l’introduction d’entreprises sur les marchés publics par le biais de PAPE ou de SPAC au Canada, aux États-Unis et en Amérique latine.

Avant de se joindre à la Banque Nationale, Sophie a passé 11 ans chez Bank of America Merrill Lynch et Goldman Sachs à Montréal et à New York. Sophie a obtenu une maîtrise en finance de HEC Montréal en 2008. Sophie est maintenant basée à Montréal et dessert des clients partout au Canada.